Maintenir la structure de la patte et des os chez la volaille commerciale


Chercheur principal

Doug Korver, Université de l’Alberta

Année de réalisation

2010-2013

Objectif global

  • Déterminer les effets de la HyD alimentaire sur la production, la physiologie et la fonction immunitaire du dindon.

Résultat

  • Cette étude a démontré que l’ajout de la HyD à l’alimentation du dindon surtout tôt dans sa vie, a des effets bénéfiques sur le rendement de la viande et la fonction immunitaire primaire.
  • La HyD a également limité la réduction du plasma 25-OH D3, qui se produit de la 1ère à la 3e se-maine et a favorisé la présence d’une plus grande quantité de 25-OH D3 de la 1ère à la 6e semaine, comparativement aux dindons nourris avec la vi-tamine D3 seulement.
  • L’étude n’a relevé aucun effet de l’alimentation sur la teneur minérale de l’os à la 9e, 19e et 22e semaine de vie. Les analyses d’échantillons d’os par tomodensitométrie quantitative sont en cours actuellement et elles fourniront probablement des explications sur cet aspect. Les analyses des don-nées sur l’alimentation et la composition de la viande sont en cours.

Application

  • L'industrie du dindon utilise couramment la HyD et une meilleure connaissance des effets physiologiques de celle-ci, surtout au chapitre du dosage et du moment de la supplémentation, aidera les producteurs à évaluer leur programme alimentaire.

La recherche s'applique aux

Dindons

Le projet a été financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada, AFC, et DSM.