Évaluation de stratégies de contrôle en vue de la réduction des émissions de matières particulaires, d’ammoniac et de gaz à effet de serre par les exploitations avicoles


Chercheur principal

Bill Van Heyst, Université de Guelph

Année de réalisation

2018-2023

Objectif global

  • L’objectif général de ce projet consiste à aider le secteur avicole canadien à améliorer sa durabilité environnementale.

Objectifs spécifiques

  • Déterminer des émissions de référence et des stratégies d’atténuation des matières particulaires (MP) selon leur taille, de l’ammoniac (NH3) et des gaz à effet de serre (méthane [CH4] et oxyde d’azote [N2O]) émis par différentes entreprises de logement avicoles.
  • Déterminer les émissions aériennes et des stratégies d’atténuation de l’ammoniac (NH3) et des gaz à effet de serre émis par les entreposages de litière solide et de fumier.
  • Obtenir une compréhension accrue des cycles du carbone (CO2 et CH4) et de l’azote (NH3 et N2O) en ce qui concerne les exploitations avicoles intensives.
  • Élaborer des pratiques de production avicole durables sur le plan environnemental.
  • Évaluer des réaménagements aux structures de logement visant à réduire les émissions de polluants aériens et les dépenses énergétiques.

La recherche s'applique aux

Reproducteurs, Poulets de chair, Pondeuses, Transformateurs, Dindons

Le projet a été financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada, Le Conseil de recherches avicoles du Canada, Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario, et Les Producteurs d’œufs du Canada.