Mise au point de nouveaux vaccins contre le VGA et examen de systèmes efficaces de vaccination


Chercheur principal

Éva Nagy, Université de Guelph

Année de réalisation

2010-2013

Objectif global

  • Poursuivre le développement de vecteurs basés sur les adénovirus de la volaille et déterminer leur potentiel de production de vaccins recombinés à capacité de réplication.

Résultat

  • Le groupe du Dr. Nagy a mis au point plusieurs vecteurs basés sur le FAdV portant divers antigènes propres au VGA et à d’autres virus. Les études préliminaires montrent que l’adénovirus de la volaille peut être administré in ovo avec succès à 18 jours d’incubation, et que les poussins en question développement au bon anticorps (Ac) et des réponses immunitaires innées.
  • Les chercheurs ont aussi montré que les virus administrés oralement produisent une bonne réponse Ac chez les poulets et qu’ils ne sont pas excrétés dans les fèces. La réponse immunitaire innée au vecteur viral a été caractérisée. On travaille actuellement à mettre au point une protocole DIVA basé sur le test ELISA pour tester le sérum des poulets vaccinées.

Application

  • Cette recherche s’inscrit dans un programme général visant à mieux comprendre la biologie de la grippe aviaire et dont l’objectif à long terme est d’élaborer des stratégies de lutte rationnelles pour la volaille domestique.
  • Le vecteur FAdV du Dr. Nagy peut servir de plateforme pour une nouvelle génération de vaccins contre le VGA.

La recherche s'applique aux

Reproducteurs, Poulets de chair, Couvoirs, Pondeuses, Dindons

Le projet a été financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada.